CHARGEMENT

Tapez pour rechercher

N’assurez votre véhicule que quand vous en avez besoin

Assurance auto

N’assurez votre véhicule que quand vous en avez besoin

Tabor Trépanier octobre 13, 2018
Share

Tout propriétaire de quatre roues doit souscrire à une assurance auto. Auparavant, les prestataires ne faisaient aucune différence entre les conducteurs occasionnels et ceux qui utilisaient en permanence leur bolide. Une situation qui ne profitait d’ailleurs pas aux personnes de la première catégorie.  Mais désormais, avec l’assurance au kilomètre, ceux qui roulent moins de 8 000 km/an peuvent payer moins de charges. Focus.

Quel modèle d’assurance au kilomètre adopter ?

L’assurance au kilomètre se décline en deux types s’adoptant à deux catégories de conducteur occasionnel. Le modèle le plus répandu est celui qui utilise un boitier GPS de calcul. Avec cette couverture, vous ne payez réellement que les kilomètres parcourus. Les tarifs varient d’un profil s’assureur à un autre. Vous aurez par exemple à payer plus cher pour vos déplacements de nuits et pendant les heures creuses.

Mais depuis peu, les assureurs proposent également un contrat plus classique et plus efficace dans la gestion des charges. C’est « l’assurance auto pay how you drive ». Ce contrat propose des mensualités fixent par mois. Mais en fonction des distances parcourues et des conditions de conduite, l’assureur peut vous rembourser le trop-perçu dans vos mensualités. Dans les deux cas, vous aurez une couverture moins chère, mais tout aussi efficace. En effet, l’assurance au kilomètre n’impacte pas sur la qualité des prises en charge des assureurs. Ils continuent de couvrir les risques, les accidents de la route, les vols et les pertes de véhicules et les catastrophes naturels, etc.

Le fonctionnement des remboursements en cas d’accident est le même. Les assureurs fixent eux-mêmes la hauteur de la prise en charge en fonction de l’importance des dégâts et de votre implication dans celui-ci. En tous les cas, vous ne pouvez vous attendre, à l’instar des couvertures classiques, à une prise en charge 100 % des frais.

Les avantages de ce genre de couverture

L’assurance au kilomètre présente quelques avantages. Notamment, avec une couverture spécifique comme celui-ci, vous payerez jusqu’à 30 % de moins votre couverture. C’est le cas du moins si vous ne roulez que 8 000 km/an maximum. Dans le cas contraire, vous aurez des majorations.

La qualité des couvertures reste le même. Les assureurs peuvent vous aider à financer la réparation de votre véhicule comme celle de l’autre conducteur que vous avez détruit dans l’accident. Ils vous aident également à localiser la voiture en cas de perte ou vous rembourser une partie des dépenses pour l’acquisition d’une nouvelle voiture le cas échéant. Ils couvrent la remise en état des voitures en cas d’accidents naturels. Tout dépend des couvertures proposées dans votre contrat.

Contrairement aux idées reçues, l’assurance au kilomètre peut s’adapter aussi bien à une voiture qu’une moto. Elle s’adresse aux conducteurs novices, moyennant parfois quelques majorations dans certains cas, comme aux professionnels de la conduite. Selon votre profil d’assuré, vous pourriez négocier des tarifs moindres et une meilleure prise en charge auprès des entreprises d’assurance. C’est auprès de ces dernières que vous présentez la demande d’assurance au kilomètre. Ce sont des prestations faciles d’accès.

 

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *