CHARGEMENT

Tapez pour rechercher

comment régler le remplacement de son pare prise

Tabor Trépanier juin 5, 2018
Share

Comment régler le remplacement de son pare brise ?

Étant l’un des éléments les plus fragiles de la carrosserie, en cas d’accident, le pare brise est bien souvent le premier à volet en éclat. Mais attention, ce n’est pas pour autant que l’on peut dire que le remplacement de pare brise n’est utile qu’en cas de collision. Ce genre de prestation, désormais très en vogue en France, est une des étapes d’entretien de la voiture, par laquelle doivent passer tous les propriétaires de 4 roues. Et c’est d’autant plus désagréable que de nos jours, les dépenses trop importantes sont à bannir à cause de la crise de l’emploi et du crédit qui sévit de plus en plus.

Quand demandé un remplacement de pare brise ?

Considéré comme une dépense superflu par certains, le remplacement de pare brise est bien souvent relégué aux seconds plans. On n’a pas 100 euros, voire plus, à dépenser dans ce genre de démarche. Ainsi, on ne le considère comme obligatoire qu’en cas d’accident. On n’aura jamais été aussi loin de la vérité.

Certes, quand le pare brise est brisé en totalité, on n’a d’autre alternative que de remplacer. Mais cette démarche est aussi à faire plus fréquemment que vous ne le pensez. C’est notamment le cas quand la vitre n’est plus aussi éclatante qu’à ses débuts et que la brume commence à s’installer sur la vitre. C’est une question de sécurité. Une bonne visibilité de la route vous permettra d’assurer la stabilité du véhicule et d’éviter ainsi la collision.

La longévité d’une pare brise varie au cas par cas. Tout dépend surtout de la marque et de la qualité de votre accessoire. Pour information, pour la meilleure gamme du marché, vous devez investir dans les 350 euros rien que dans le prix du pare-brise à lui seul. Les mains d’œuvres seront à part.

Les assurances vous aident

350 euros pour le pare brise et plus pour les frais de prestation de remplacement de pare brise par un expert : Cela parait être exorbitant. Il n’y a pourtant pas de quoi paniquer. Vous avez plusieurs options pour financer ce genre de dépense. Par exemple, quelques propriétaires de quatre roues ont opté pour le crédit auto. Le seul inconvénient est que vous serez obligé de verser des taux d’intérêt à la banque.

Par ailleurs, les assurances voitures peuvent aussi participer à la charge à hauteur de 20 à 50 %, voire plus, selon le type de contrat que vous avez souscrit. Mais attention, il y a des conditions. En premier lieu, vous devez fournir un justificatif de la dépense. En outre, il faudra que le remplacement soit véritablement nécessaire. Les assureurs engageront des détectives qui vérifieront la véracité des faits.

Une question reste pourtant problématique pour certains automobilistes. Leur assureur leur impose de faire uniquement appel à un garagiste avec lequel l’entreprise travaille depuis des années. Si ce dernier propose des services de qualité, pourquoi pas ? Cependant, le cas échéant, sachez que vous avez une totale liberté de choisir votre propre prestataire. Ce ne sera pas une raison pour entrainer le refus de la prise en charge.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *